Bienvenue sur le site de l'UPI des Molières

Retour sur la conférence de Claire Leconte (jeudi 14 février)

Flyer conferenceNous remercions vivement Mme Leconte, professeur des universités en psychologie de l'éducation, pour la qualité de son intervention et de ses échanges avec le public.


Mme Leconte a commencé par définir ce que sont les rythmes biologiques et a expliqué que chaque personne, enfant ou adulte, avait les siens propres. Il existe ainsi des petits, des moyens et des gros dormeurs et contrairement à ce que l'on pense communément, les adolescents ne sont pas tous des lève-tard ! Il faut apprendre dès le plus jeune âge à connaître son rythme de sommeil, en étudiant sa courbe de température par exemple, et à le respecter par la régularité. Un enfant qui se couche tard le week-end devra faire une sieste récupératrice le lendemain. Mais un enfant qui se couche tard pendant toutes les vacances aura beaucoup plus de mal à récupérer car son organisme se sera synchronisé avec ce nouveau rythme. En conséquence, le retour à l'école entraine celui à l'ancien rythme et il faudra environ une semaine à l'enfant pour s'y adapter.

Pour faciliter le sommeil, il est préférable de dîner léger sans protéine, les repas riches devant être pris le matin, le midi, sans oublier le goûter qui est indispensable au bon développement de l'enfant. Enfin, l'heure précédant le coucher doit se faire si possible sans écran car la lumière bleue produite est assimilée par l'organisme comme de la lumière naturelle et donc comme signal d'éveil.  Des manifestations peuvent parfois survenir pendant le sommeil tels que le somnambulisme, les cauchemars (surtout ne pas allumer la lumière au risque que l'enfant développe la peur du noir !), les terreurs nocturnes, le bruxisme (grincement de dents). Il faut les accompagner sans s'en inquiéter sauf dans le cas des adolescents : pour certains, le stress de la journée ne s'exprime qu'à travers les cauchemars et il appartient aux parents d'en discuter avec eux pour comprendre ce qui est anxiogène.

Concernant l'apprentissage scolaire, Mme Leconte préconise de faire apprendre les leçons à la sortie de l'école puis de les relire avant le coucher : pendant les phases dites de "sommeil paradoxal", la mémoire de l'enfant continue de travailler et il retient beaucoup mieux ce qu'il appris.
Mme Leconte accompagne l'équipe éducative et la Mairie des Molières pour mener à bien la réflexion sur les rythmes scolaires. D'après les résultats des expériences qu'elle mène au sein des collectivités qui l'ont sollicitée, pour respecter au mieux les rythmes biologiques des enfants, il faudrait privilégier des matinées d'apprentissage plus longues et des après-midi moins chargés.

Consulter la revue de presse transmise par Claire Leconte

Découvrir le site Internet de Claire Leconte : www.claireleconte.com

Ecouter la conférence de Claire Leconte sur les rythmes biologiques (Orsay - 2017) :

Leconte photo1

Leconte photo2

Lutte contre les violences envers les enfants

Pour nous contacter :

upi.les.molieres@gmail.com